• Parador de Málaga-Gibralfaro

Route de l’Héritage Andalou

Route of 7 nuits

Paradores sur la route

  1. Parador de Málaga Gibralfaro
  2. Parador de Ronda
  3. Parador de Antequera
  4. Parador de Carmona
  5. Parador de Córdoba
RÉSERVER LA ROUTE

Entrez au cœur de l'Andalousie, creuset de cultures, et ressentez son charme depuis la côte touristique de Malaga jusqu'au califat de Cordoue.

 

Parcours disponible jusqu'en décembre 2022 (inclus).

This route starts on Sunday

Jour 1

Parador de Málaga Gibralfaro

Parador de Málaga Gibralfaro

Castillo de Gibralfaro, s/n, 29016, Málaga

+34 952221902

[email protected]

Dimanche

Sept longs siècles d'influence arabe ont laissé une empreinte profonde sur le vaste territoire baptisé au Moyen Âge Al-Andalus. La route commence sur la côte méditerranée. Malaga était autrefois une ville arabe et son Alcazaba est un bel exemple de cet héritage. Il fut autrefois le palais des rois nasrides et abrite aujourd'hui le Musée archéologique provincial. Les autres lieux d'intérêt sont la cathédrale, le musée de la cathédrale et le sanctuaire de la Vierge de la Victoria. Il est intéressant de visiter le Musée des Beaux-Arts et la Maison et le Musée de la naissance de Picasso, où vous découvrirez plus de 230 œuvres du peintre. Málaga est l’endroit parfait pour profiter du sport, vous pouvez profiter de l'occasion pour vous rendre au Parador de Málaga voisin pour une partie de golf sur son célèbre terrain, du soleil et profiter des plages de sable blanc et de la vie nocturne des villes côtières. De plus, la dégustation des exquises brochettes de poisson grillé sont des plaisirs rares.

Jour 2

Parador de Ronda

Parador de Ronda

Plaza de España, s/n, 29400, Ronda

+34 952877500

[email protected]

Lundi

Nous allons désormais vers l’intérieur des terres de Málaga. La romantique Ronda nous attend, berceau de dynasties de taureaux et de bandits. Une ville à la beauté immense. Dans chacune de ses rues, nous percevrons l'héritage arabe, car Izn-Rand Onda, qui signifie « ville du château », était l'une des capitales de l'Espagne musulmane, nous laissant des monuments comme les bains arabes, le Puente Viejo, la Casa del Gigante et la Casa de Mondragón. Mais il y a aussi une Ronda avec des lieux semblables à ses arènes royales de cavalerie, l'une des plus anciennes et des plus grandes d'Espagne et où se déroule chaque année la Corrida Goyesca, ou l'imposant Puente Nuevo, construit dans une enclave impressionnante pour sauver une faille de 120 mètres de profondeur et à côté duquel se trouve le Parador, avec une vue unique sur le Tajo. L'environnement naturel de Ronda est tout aussi beau que la ville, entourée des Parcs naturels de la Sierra de la Grazalema, de la Sierra de las Nieves et des Alcornocales. Le Reservatauro, un parc thématique sur les pâturages méditerranéens, le taureau de combat et le cheval espagnol de pure race, unique au monde, mérite également une visite. Vous pourrez découvrir comment l'huile d'olive est extraite dans un moulin à huile traditionnel ou visiter l'une des plus de 20 bodegas qui possèdent la A.O. Sierras de Málaga/Serranía de Ronda.

Jours 3 et 4

Parador de Antequera

Parador de Antequera

Paseo García del Olmo, 2, 29200, Antequera

+34 952840261

[email protected]

Mardi et Mercredi

Notre prochaine étape est Antequera. En raison de sa situation géographique privilégiée, plusieurs civilisations sont passées par ici en laissant un intéressant héritage culturel. L'un des monuments les plus importants est le complexe dolménique de Menga, Viera et Romeral, qui date de l'Âge de Bronze. Parcourir sa vielle-ville, c’est voyager dans le passé. Il faut aussi visiter les églises de San Juan Bautista et San Sebastián et découvrir l’Alcazaba. Nous citons également le Templete del Castillo del Papabellotas et les petits palais datant du XVIIe et XVIIIe siècle. Tous se caractérisent par leur impressionnant style baroque espagnol. Dans le centre, vous pouvez visiter la Real Colegiata de San Sebastián, qui date du XVIe siècle. N'hésitez pas à visiter le couvent de la Encarnación, puis à vous rendre sur la Plaza del Coso Viejo, une belle arène de taureaux située près du couvent. Pour vous remettre de cette visite, nous vous recommandons de goûter à l'une des spécialités locales : la porra antequerana, une crème de tomate froide et épaisse, cousine du gaspacho. À un peu plus de 30 kilomètres au nord de la province, dans le parc naturel de Los Ardales, vous trouverez le spectaculaire sentier du Caminito del Rey, une voie ferrée autrefois connue comme l'une des plus dangereuses au monde, mais aujourd'hui sûre. Prêtez attention à la vue splendide de la gorge d'El Chorro, où le fleuve Guadalhorce coule à plus de 100 mètres de hauteur. À seulement une demi-heure de là se trouve l’immanquable paysage karstique unique d'El Torcal, avec ses étonnantes formations rocheuses, ses gouffres et ses grottes.

Jour 5

Parador de Carmona

Parador de Carmona

Alcázar, s/n, 41410, Carmona

+34 954141010

[email protected]

Jeudi

La ville de Carmona, vers Séville, témoigne de l’empreinte arabe d’autrefois. Située sur la plaine fertile de la rivière Corbones, c'est une ville qui se distingue par sa monumentalité et l'héritage des différentes cultures qui l'ont peuplée. Les églises, les palais et les murailles font partie de l'important patrimoine artistique de son centre historique, dominé par l'image imposante de sa forteresse d'origine arabe, l'Alcázar del Rey Don Pedro. Une visite à la Puerta de Sevilla, la nécropole romaine, témoin d'un passé splendide, au quartier mudéjar de San Felipe, au quartier juif et au musée de la ville, qui permet de découvrir son histoire, est un immanquable. Elle se trouve à une demi-heure de Séville en voiture, ce qui permet de profiter de l'énorme patrimoine monumental et artistique de Séville, comme le Real Alcázar, qu'Abd al-Rhaman III a commencé à construire en 913. La cathédrale, la Giralda, la Torre del Oro, ainsi que les nombreuses possibilités de loisirs qu'offre Séville sont également intéressantes. Un lieu qui dégage lumière et charme, où la religion et la fête sont vécues avec une passion particulière. Le calendrier comprend la Semaine Sainte et la Feria d'avril. Vous vous souviendrez avec nostalgie des succulentes tapas au soleil des terrasses, et de ces endroits magiques. Attention si vous êtes gourmand ! Les desserts montrent également l'influence arabe et les pâtisseries reflètent une longue tradition conventuelle. Nous pouvons citer la torta inglesa, les brioches à l'huile, le riz au lait, les torrijas imbibées de vin sucré et de miel, les polvorones faits maison, les gâteaux aux amandes et le savoureux ragoût de châtaignes à la cannelle. Un délice !

Jours 6 et 7

Parador de Córdoba

Parador de Córdoba

Avda. de la Arruzafa, 37, 14012, Córdoba

+34 957275900

[email protected]

Vendredi et Samedi

En direction de Cordoue, à mi-chemin, nous arrivons à Écija, dans la vallée du Genil, considérée comme l'un des centres artistiques les plus importants d'Andalousie et dont le passé majestueux nous a laissé une ville dominée par ses grandioses tours et coupoles baroques. Nous poursuivons notre chemin vers notre destination : Cordoue, la ville légendaire des califes qui fut le rêve devenu réalité d'Abd-al Rahman Ier, capitale du califat omeyyade et centre de la sagesse occidentale à cette époque. Ville inscrite au Patrimoine de l'Humanité, sa mosquée, avec sa salle de prière colossale de près de mille colonnes reliées par des arcs en fer à cheval, est le monument le plus important de tout l'Occident musulman, et l'un des plus étonnants au monde. N’oublions pas la Synagogue, les murailles, le pont romain, les écuries royales... ou encore des musées intéressants tels que le Julio Romero de Torres, le Musée archéologique, le Musée de la tauromachie ou le Musée des Beaux-Arts. Cela vaut la peine de se perdre dans les beaux recoins d'un des cadres urbains les plus complexes et les plus riches, avec des espaces pleins de charme et de sensualité et de se laisser surprendre par les patios emblématiques, avec leur explosion florale colorée. À huit kilomètres de Cordoue, vous ne pouvez pas manquer de visiter la fabuleuse et mystérieuse ville dont Abd-al Rahman III a ordonné la construction au pied de la Sierra Morena, la belle Medina Azahara, au nom et à l’histoire légendaires. Et n'oubliez pas de vous faire plaisir en dégustant un salmorejo local et un délicieux ragoût de queue de bœuf. N’oublions pas la Synagogue, les murailles, le pont romain, les écuries royales... ou encore des musées intéressants tels que le Julio Romero de Torres, le Musée archéologique, le Musée de la tauromachie ou le Musée des Beaux-Arts. Se perdre dans les beaux coins de Cordoue est un plaisir pour tous les sens. La ville présente l'un des cadres urbains les plus complexes et les plus riches du parcours, avec des espaces emplis de charme et de sensualité.